Des infrastructures au service du stockage et de la distribution d’énergie
← Retour

RUBIS: Formidable résistance du modèle - Poursuite des investissements et capacité de rebond intacte

11|03|2021

RUBIS
RUBIS: Formidable résistance du modèle - Poursuite des investissements et capacité de rebond intacte

11-Mars-2021 / 17:35 CET/CEST
Information réglementaire transmise par EQS Group.
Le contenu de ce communiqué est de la responsabilité de l'émetteur.


Paris, le 11 mars 2021, 17h35

 

 

 

Dans un exercice 2020 marqué par une crise sanitaire historique et une volatilité exacerbée des prix des produits pétroliers, Rubis a démontré une formidable résistance, limitant les retraits du ROC et du résultat net part du Groupe à respectivement 11 % et 9 %. Dans ce contexte d'incertitude généralisée et de mobilité contrainte, le Groupe est resté pleinement confiant sur son modèle d'affaires, continuant à investir pour renforcer ses positions de marché et assurer sa croissance à long terme.

L'année 2020 marque la concrétisation d'actions ESG volontaristes, avec l'annonce d'un objectif de réduction des émissions CO2 (scopes 1 & 2) de 20 % d'ici 2030 (sur une base 2019) et la réforme statutaire relative à la détermination du dividende des commandités (high watermark) visant un meilleur alignement des intérêts des deux catégories d'actionnaires.

Si le mois d'avril 2020 a connu un point extrême de chute d'activité (- 42 %), les mois suivants ont enregistré un retour régulier vers une normalisation, doublé d'un accroissement des marges unitaires permettant de stabiliser le ROC sur le second semestre (contre un retrait de 21 % au premier semestre). En isolant l'effet Covid et à périmètre comparable, le RBE enregistre une croissance de 7 % et de 3 % pour le ROC, niveaux s'accordant avec la croissance organique historique.

Résultats consolidés au 31 décembre 2020

(en millions d'euros)

2020

2019

Variation

Chiffre d'affaires

3 902

5 228

-25%

Résultat brut d'exploitation (RBE)

506

524

-4%

Résultat opérationnel courant (ROC), dont

366

412

-11%

   Distribution

269

324

-17%

   Support & Services

120

108

11%

Résultat net part du Groupe, dont

280

307

-9%

   Résultat net des activités poursuivies, part du Groupe

180

279

-36%

   Résultat net des activités destinées à être cédées, part du Groupe

100

28

259%

Cash-flow opérationnel

591

498

19%

Dette nette

180

637

 

Investissements industriels

245

230

 

Bénéfice par action dilué

2,72 €

3,09 €

 

Dividende par action (1)

1,80 €

1,75 €

 

(1) Montant proposé à l'Assemblée Générale du 10 juin 2021.

L'activité globale a démontré une exceptionnelle résistance avec des volumes en retrait de 8 % à périmètre réel et de 16 % à isopérimètre, grâce au positionnement multipays et multisegments du Groupe, ainsi qu'à sa structure duale midstream/downstream. Ainsi, le segment GPL (- 5 %) servant les secteurs résidentiel et agroalimentaire a très bien résisté, au moment où les ventes de carburéacteur pour l'activité aviation (- 51 %) étaient particulièrement affectées. L'exposition équilibrée distribution finale/négoce a prouvé sa complémentarité cyclique avec de fortes croissances en bitume, tant en distribution finale (+ 20 %) qu'en trading-approvisionnement (+ 7 %) ou dans l'activité stockage (recettes stockage de la JV Rubis Terminal : + 10 %), bénéficiant du retour du contango et de son positionnement renforcé en produits chimiques et agroalimentaires, grâce à l'acquisition transformante réalisée en Espagne (Tepsa).

Les résultats 2020 comprennent des éléments opérationnels positifs et négatifs non récurrents : la cession de 45 % de la participation dans Rubis Terminal s'est traduite par une plus-value de 83 M€ et un résultat d'activité de 17 M€ (sur la période du 1er janvier au 30 avril 2020), soit 100 M€ de résultat net part du Groupe au titre des activités cédées. En parallèle, une charge de 77 M€ en autres produits et charges opérationnels a été inscrite, incluant notamment 46 M€ au titre d'une perte de valeur constatée au 30 juin 2020 en raison de changements intervenus sur le premier semestre 2020 dans l'environnement politique et économique à Haïti et 25 M€ au titre d'une dépréciation d'actifs financiers pour lesquels la Société a évalué une augmentation significative du risque de crédit, sur la base d'une analyse multifactorielle prenant en compte notamment l'environnement politique et économique local, laissant un solde positif de 6 M€.  

La situation financière du Groupe en fin d'exercice reste particulièrement solide, avec un ratio d'endettement net rapporté au résultat brut d'exploitation inférieur à 0,4, amenant Rubis à mettre en œuvre un plan de rachat d'actions pour annulation à hauteur de 250 M€ maximum, en vue d'accroître la valeur intrinsèque du titre Rubis tout en préservant sa capacité d'action en matière d'acquisitions.

Au total, dans un contexte particulièrement hostile, Rubis a généré une capacité d'autofinancement de 449 M€, en retrait de 5 % après ajustement de la contribution de Rubis Terminal. En tenant compte de l'impact positif de la baisse des prix des produits pétroliers sur le fonds de roulement, le cash-flow opérationnel atteint 591 M€, en hausse de 19 %.

Les investissements se sont élevés à 245 M€ contre 230 M€ en 2019 principalement axés sur la croissance future (dont 131 M€ pour les investissements de maintenance) :   

  • activité distribution : 135 M€ se répartissant sur les 31 centres de profit du pôle et correspondant à la maintenance d'installations (terminaux, centre emplisseurs, stations-service), aux développements de nos activités (bouteilles, réservoirs, logistique ou stations-service) ou au rachat d'installations ou de fonds de commerce, ainsi qu'à l'acquisition du siège social à Lisbonne ;
  • activité support & services : 84 M€ concentrés principalement sur la raffinerie SARA (70 M€, un niveau exceptionnel lié à un grand chantier de maintenance) et l'acquisition d'un nouveau navire rattaché à la zone Caraïbes pour 8 M€ ; 
  • Rubis Terminal : 26 M€ sur la période précédant la mise en place de la JV.

PERSPECTIVES

Les premiers mois de l'exercice 2021 s'inscrivent dans le prolongement du dernier trimestre 2020 et permettent d'anticiper une résorption progressive de la crise sanitaire grâce à l'accélération des campagnes de vaccination dans le monde.

Le Groupe possède des leviers de croissance notamment en Afrique de l'Est et, sous l'hypothèse d'une levée des mesures de restriction au second semestre, sera en mesure de générer une croissance de son résultat net pour l'ensemble de l'exercice.

La solidité du modèle d'affaires permet de porter le dividende unitaire versé au titre de 2020 à 1,80 €, soit une hausse de 3 % ; ce montant sera soumis à l'approbation des actionnaires lors de l'Assemblée Générale du 10 juin 2021.

Le Collège de la Gérance, qui s'est réuni le 10 mars 2021, a arrêté les comptes de l'exercice 2020 ; ces comptes ont été examinés par le Conseil de Surveillance du 11 mars. S'agissant du processus de certification des comptes, les Commissaires aux comptes ont à ce jour réalisé de manière substantielle leurs procédures d'audit.

Prochain rendez-vous :

Chiffre d'affaires du 1er trimestre le 6 mai 2021 (après bourse)

 

 

 

 

Contact Presse

Contact Analystes

PUBLICIS CONSULTANTS - Aurélie Gabrieli

RUBIS - Anna Patrice, Directrice des Relations Investisseurs

Tél. : +(33) 1 44 82 48 33

aurelie.gabrieli@publicisconsultants.com

Tél. : +(33) 1 45 01 72 32

A.Patrice@rubis.fr

 


Fichier PDF dépôt réglementaire

Document : RUBIS: Formidable résistance du modèle - Poursuite des investissements et capacité de rebond intacte

show this